Civilisation


Civilisation

Oui, cher Paul, les civilisations sont mortelles. Mais, mortel, au sens d’jeun’. « Tas goûté ça ? C’est mortel ! » Oui, la civilisation, c’est mortel ! Mortel, hélas aussi, dans le vrai sens du terme ! Honnie, traquée par les fous, les incultes et les sordides, je veux dire les profiteurs et les manipulateurs, ceux qui laissant à d’autres le soin de se faire sauter dans la foule, violent, dès ici bas, les 72 vierges !
Mais, (ah, qu’il est difficile ce « mais »…) la civilisation n’est mortelle d’abord, que par ma faute. Qu’ai-je fait ce matin pour la protéger et la parfaire ? Mortelle aussi par la faute des « pédagogues », eux aussi incultes et bêtement égalitaristes, oubliant que la différence fait la richesse et que le haut a la responsabilité d’attirer vers lui le bas, (et non l’inverse) Celui qui sait (même s’il sait qu’il ne sait rien) a la responsabilité d’enseigner celui qui ne sait pas encore… La civilisation est une et ainsi singulière, c’est celle de la Bhagavad Gita, de Gilgamesh , du chant d’Akhenaton, d’Homère, du livre d’Isaïe, et Virgile et puis Victor Hugo et puis Woody Allen, celle du discours de Saint-John Perse, à Stockholm, le 10 décembre 1960 ! La nôtre !

Vous aimerez peut-être

Féminine campagne

Si

Le 22 septembre

Un commentaire

  • Rajaud
    1 décembre 2017 at 13 h 41 min

    Tellement Vrai … Très beau texte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Actualités

Vidéo la plus récente

POEME LE PLUS RÉCENT

  • Les bravos, les vivats et les ovations

    Le prince qui nous gouverne a perdu ses repères. Il erre en bord de mer, sur le sentier côtier. Dans ce bruit de tempête, il se voit en Gradlon ! Des haies d’éléagnus le serrent sur son chemin. Il ne voit ni la houle, ni la côte, ni le vent.

Commentaires récents